Nous explorons tout d'abord différentes possibilités de l'assise silencieuse. Par ce prétexte nous permettons l'effondrement des tensions puis l'aération du souffle. La conscience se dilate dans un espace méditatif.

Alors l'expression corporelle peut se déployer, rythmée par la respiration.

Les enchaînements proposés, expression vivante de Shakti, sont une exploration du corps, du souffle et de la conscience, ainsi que de leurs relations avec l'environnement immédiat.

Les mouvements et la respiration sont constamment réintégrés dans l'espace et le silence.

Les propositions personnalisées d'ajustement et de mise en place du langage codifié se font lentement avec le temps, sans intrusion, en respectant les particularités de chacun.

 

Puis la pratique meurt là où elle est née, c'est à dire dans l'instant présent, suspension lisse et large au cœur duquel le pratiquant n'est que le témoin du Temps, le témoin de l'éternité.

Chaque classe de yoga est différente de la précédente, même si l'on y retrouve les mêmes trames et élans conducteurs. Cette pédagogie est une invitation à pratiquer sans défense. De la spontanéité qui s'y révèle, si le pratiquant se déconditionne de la fixation de ses mémoires corporelles, jaillit l'ivresse de la liberté et du renouvellement perpétuel.